Recherche
et développement

Adoc-metis-bandeaux-page-recherche

Les activités de recherche d’Adoc Mètis ont pour visée une meilleure compréhension des besoins des structures et des personnels de l’ES-R. Elles se prolongent naturellement par le développement d’outils, de méthodes et de formations qui répondent à ces besoins, fondés sur les résultats des travaux de recherche menés par Adoc Mètis. Trois flèches, trois pistesCet engagement, par la recherche pour la recherche, nous a été reconnu par l’obtention du statut de Jeune Entreprise Innovante en 2015.

Nos projets de recherche actuels sont les suivants.

La gestion des ressources humaines dans les universités pour les personnels BIATSS

De nombreux travaux scientifiques existent concernant la Gestion des Ressources Humaines chercheurs et enseignants-chercheurs. En revanche, la littérature est rare concernant la GRH des personnels BIATSS. Nous sommes persuadés qu’une université doit investir dans les conditions de travail et dans les carrières de ces agents (près de la moitié des effectifs) pour remplir ses missions et avons donc entamé un travail de recherche portant sur la GRH (Gestion des Ressources Humaines) des BIATSS dans les universités post-LRU, à travers le recrutement d’un doctorant dédié à ce projet.
En savoir +

Les méthodologies de projet de recherche

La gestion de projet est un domaine bien documenté dans le monde entrepreneurial : il s’agit d’un domaine de recherche actif en constante mutation depuis les années 1990. Dans le monde académique, en revanche, la gestion de projet n’a pas fait l’objet d’une formalisation et les pratiques évoluent peu. Lorsqu’elles évoluent, c’est principalement en important des recettes entrepreneuriales dont l’adéquation avec les besoins de la recherche n’a pas été vérifiée.

Adoc Mètis a donc initié une étude sur ce que devraient être les méthodologies de gestion de projet de recherche : notre ambition est de proposer des méthodes claires et dont l’efficacité aura été démontrée, capables de fonctionner dans un environnement changeant et pour des projets dont les finalités évoluent au fur et à mesure de l’avancement du travail.

L’encadrement des projets de recherche doctoraux

L’encadrement doctoral est un sujet de recherche récent, peu abordé en dehors de l’angle d’une relation pédagogique entre un chercheur et un étudiant. À travers notre activité de formation à destination de doctorants et d’encadrants, nous sommes régulièrement amenés à identifier d’autres axes importants pour la valorisation du doctorat et le soutien aux chercheurs qui souhaitent améliorer ou renouveler leurs pratiques d’encadrement.

Nous menons actuellement plusieurs projets de recherche liés à l’encadrement doctoral :

  • une étude d’impact des formations à l’encadrement
  • une étude sur les postures des acteurs dans le doctorat et leur évolution au cours du projet : les enjeux du discours
  • une étude sur les représentations et la définition de la « qualité » de l’encadrement doctoral

En savoir +

Le suivi du développement et de la transférabilité des compétences au sein des carrières académiques

Les métiers et pratiques professionnelles au sein de l’enseignement supérieur et de la recherche ont considérablement évolué au cours des dernières années. La mise en place d’une stratégie de ressource humaines à l’échelle des établissements dans le cadre de la LRU a accentué un processus déjà à l’oeuvre depuis quelques années: la diversification des profils et la nécessité de valoriser et de promouvoir le développement des compétences. Au niveau des personnels BIATSS et chercheurs, la multiplication des modes et durées de contractualisation entraîne des changements dans les pratiques de recrutement et l’accompagnement des carrières.

En dehors de la dimension contractuelle, se posent les questions de l’identité professionnelle et du rôle des établissements dans l’accompagnement de la montée en compétences et de la mobilité.

En regard du contexte actuel de réflexion sur les stratégies de ressources humaines visant à améliorer les conditions de travail dans l’ES-R, Adoc Mètis travaille sur les processus collaboratifs, les dispositifs d’échanges de bonnes pratiques et le management de la connaissance permettant d’accompagner ces évolutions. Il s’agit aussi d’anticiper et d’accompagner l’évolution professionnelle en travaillant sur les dispositifs de formation, de valorisation des compétences et de reconnaissance des profils et des compétences.

La gestion des ressources humaines pour les chercheur·e·s

Les dispositifs – dits « politiques » ou « stratégies » – de ressources humaines pour les chercheur·e·s et enseignant·e·s-chercheur·e·s sont identifiés aux échelles européenne et nationales comme des éléments clés de l’attractivité des établissements de recherche et d’enseignement supérieur, et au sens large de l’attractivité de l’ERA. Ils couvrent des aspects variés de la carrière et de l’environnement de travail des chercheur·e·s : mobilité, égalité professionnelle, formation, développement personnel et professionnel, organisation du temps de travail, etc.

Les recommandations proposées doivent néanmoins trouver leur traduction dans chaque espace, et leur mise en oeuvre est multiforme pour tenir compte des besoins et contraintes de structures variées. Adoc Mètis se propose, par ce projet, de développer une analyse approfondie de ces stratégies pour concevoir des méthodes et outils d’accompagnement des établissements, en vue de répercussions concrètes et bénéfiques au quotidien pour les chercheurs.